Inconditionnel

Inconditionnel est un projet démarré pendant l’année où je vivais et travaillais en Corée du Nord (RPDC).

Ce projet questionne la porosité entre les faits et la fiction dans notre interprétation du « réel ». Il joue entre la construction de l’imaginaire occidental de la RPDC – principalement définie par son altérité – et la scénographie non-scénographiée de la vie quotidienne, en troublant les frontières entre image documentaire et création picturale.

Présenté en négatif photographique, ce projet questionne le processus de construction des images qui façonnent nos représentations : une révélation conditionnée par son environnement historique, technologique et socio-politique. Alors que le négatif n’est qu’une inversion colorimétrique, nos repères visuels – et émotionnels – sont déstabilisés.

Au cours de l’année où je vivais à Pyongyang, j’ai senti que, même en tant qu’étrangère, je m’accoutumais à certaines mesures de contrôle que j’avais initialement perçues comme intrusives et pesantes.

Au sein de cette série, les humains vivent leur routine dans les rues de Pyongyang. Or, ils/elles se retrouvent en limite de cadre, de taille réduite, ou simples silhouettes comme si leur existence était devenue secondaire. Au contraire, l’architecture est omniprésente, les bâtiments sont écrasants, les mosaïques de propagande semblent prendre le pas sur la réalité, comme des symboles structurels de l’ordre dominant, stable et incontesté. La vie quotidienne est ainsi mise en tension avec le contexte politique.

Pour réaliser cette série, j’ai défini un processus de captation photographique spécifique afin d’atténuer les trois niveaux de contrôle autoritaire que j’avais identifiés : sur mes mouvements et mes actions, sur les personnes que je photographierais et sur les images que je produirais (après avoir remarqué que certaines de mes images avaient été supprimées à mon insu durant les premiers mois). Les prises de vue ont ainsi été réalisées sans supervision gouvernementale.

Cette série photographique fait partie d’un corpus incluant également vidéos et installations photographiques. L’ensemble du projet propose un itinéraire dans lequel la Corée du Nord devient – au-delà de la curiosité éveillée par ce contexte fermé – un catalyseur pour une réflexion plus large sur l’accoutumance du regard aux rapports de pouvoir.

 

Corée du Nord (République Démocratique Populaire de Corée), 2018-2021